La Mutation de l'Ecologie

  • Le 06/01/2021
  • Dans Science
  • 0 commentaire

Win 20200430 20 32 32 pro

La biodiversité est composée de génétique mutante et s'apparente aux aliens. Elle s'oppose à la transformation de l'environnement. Le XXième siècle a été marqué par la production du nucléaire et la croissance de l'énergique. Cette transformation est essentielle à l'avènement du numérique. Cependant, la mutation de la société, comme la violence écologique du XXième siècle, a plongé le monde dans l'excès jusqu'à la crise sanitaire de l'année 2020 avec le coronavirus, appelé covid-19. Cette biodiversité prélude un XXIième mortifère à l'environnement et à l'humanité. Le covid-19 est un virus alien qui mute la génétique supérieure de l'homme et son environnement en donnant naissance à des foyers de contamination espacée.
C'est une pandémie écologique qui est grave de par le massacre et le carnage humain qu'il agrée avec ténacité. La mutation de l'écologie est de fait, et sans évoquer la douceur de l'environnement, une politique scientifique qui met la génétique humaine à l'épreuve vitale de la santé. Les étapes mutantes agréent un état de dépendance à la mutinerie et génèrent des excès troublant de nature imaginaire. Les agressions génétiques du XXième siècle sont dépourvues de sens jusqu'à engendrer de l'arrogance génétique dans ce XXIième siècle. Toutefois, les transformations encourent des pertes économiques inconsidérables dans la totalité de l'environnement. Un facteur qui, à l'apogée du numérique, se construit sans détail mais avec exactitude dans les procédés humains.
Truong Anthony 

 

Ajouter un commentaire