Coronavirus, Un Sursaut Epidémiologique

  • Le 28/09/2020
  • Dans Science
  • 0 commentaire

Corona1

Voilà déjà dix mois que le virus s'intronise sur le globe terrestre et fait des ravages chez les humains. A présent, il y a 33 000 000 de cas infectés et confirmés, 1 000 000 de décès dus à une inflation épidémiologique et 23 000 000 de cas guéris grâce à la prévention menée contre le virus. 
Ce n'est pas seulement une histoire d'état mais aussi une gravité scientifique qui pourchasse l'existence humaine. Le coronavirus est une première médicale dans l'histoire de l'humanité, il est à la fois inconcevable qu'il fasse parti de la vie et de l'existence humaine. Cependant, ce sursaut épidémiologique apparaît plus que menaçante au vue de sa ténacité à faire et à causer du tort à l'espèce humaine.
Ce n'est plus une montagne qui s'affale sur un territoire du globe mais un ressort organique dont le mécanisme enraille l'économie mondiale. Cette affaire ne relève plus de l'ordre médical mais de la science elle-même qui s'efforce de comprendre la raison qui amène le virus à pousser autant d'inflations à l'échéance humaine.
Bref, l'invisibilité de la maladie est un danger pour les humains et la visibilité des morts reste insensée au vue de sursauter d'avantage dans ce paradoxe épidémiologique et scientifique. 
 
Truong Anthony

 

Ajouter un commentaire