Science

  • Le Robot Franco-Américain Perseverance à Bout de Force

    Xvm2b3057fe 7230 11eb b4db 1cfb3079c0a5

    La mission sur Mars 2020 s'annonce être un succès puisque le robot Franco-Américain " Perseverance " s'est posé sur la planète Mars après d'intense minute et des heures de frayeur. Le globe martien est une planète hors commun parce qu'elle survit aux échos systèmes du soleil. Contrairement au Globe Terrien, elle est aride de climat et ne vit que sur des éléments probants à la nature solaire. Aucune vie antérieure n'est à déplorer sinon que des microsystèmes développent des longitudes de roches et des latitudes de vallées sans espèces apparentes. Néanmoins, l'incertitude d'une vie est probable puisqu'elle n'est en rien composée d'oxygène mais de gaz. Le robot Perseverance est un exploit scientifique mené par des études franco-américaines mais la détermination des recherches se limite à l'étude scientifique.
    Le robot Franco-Américain Perseverance est au bout de ses peines et l'aventure scientifique de la NASA ( National Aeronautics and Space Administration ) garde le cap sur cette idée que l'absolue est la meilleur des armes à la conquête de l'espace.
    Truong Anthony

  • Attentat Sanitaire du Coronavirus

    116200197 gettyimages 1214359497

    L'immersion du Covid-19 nous plonge dans une séquence catastrophique et humaine. On compte désormais 106 000 000 millions de cas avérés, 2 307 000 millions de décès pour 59 000 000 millions de rétablissements. Cette apparition est sans précédant et nous conduit tout droit à une catastrophe sanitaire. L'émergence du virus ou variant Covid-19 agrée des atteintes aux organes vitaux des poumons et des menaces sanitaires à l'environnement. Les mesures adéquates sont minces et les variants se reproduisent à une vitesse extravagante. Les hommes sont septiques face à cette pandémie. Pour autant les scientifiques mettent en œuvre des vaccins à court terme alors que la durée de la pandémie s'accélère à ce stade de son évolution. Les confinements appropriés à une phase épidémiologique ne suffisent pas à arrêter cette croissance sanitaire de la pandémie. 
    En outre aux mesures de la catastrophe, la reconnaissance véritable du virus reste douteux au point que l'inflation économique et humaine est mortifère. Le variant du Covid-19 attaque les organes pulmonaires avec une violence prépondérante. L'émergence de ce variant Covid-19 montre à l'appel des cas avérés une sévère hausse de la politique sanitaire à des troubles psychiques. Confusion totale dans l'Organisation Mondiale de la Santé où on parodie la pandémie à une grippe successive. Toutefois, nous voici à l'extrême confidence de la pandémie où l'attentat du Covid-19 est à son apogée terminale avec de regrettables vaccins qui tourne à l'essentiel de la pandémie du coronavirus.
    Truong Anthony

          

  • La Mutation de l'Ecologie

    Win 20200430 20 32 32 pro

    La biodiversité est composée de génétique mutante et s'apparente aux aliens. Elle s'oppose à la transformation de l'environnement. Le XXième siècle a été marqué par la production du nucléaire et la croissance de l'énergique. Cette transformation est essentielle à l'avènement du numérique. Cependant, la mutation de la société, comme la violence écologique du XXième siècle, a plongé le monde dans l'excès jusqu'à la crise sanitaire de l'année 2020 avec le coronavirus, appelé covid-19. Cette biodiversité prélude un XXIième mortifère à l'environnement et à l'humanité. Le covid-19 est un virus alien qui mute la génétique supérieure de l'homme et son environnement en donnant naissance à des foyers de contamination espacée.
    C'est une pandémie écologique qui est grave de par le massacre et le carnage humain qu'il agrée avec ténacité. La mutation de l'écologie est de fait, et sans évoquer la douceur de l'environnement, une politique scientifique qui met la génétique humaine à l'épreuve vitale de la santé. Les étapes mutantes agréent un état de dépendance à la mutinerie et génèrent des excès troublant de nature imaginaire. Les agressions génétiques du XXième siècle sont dépourvues de sens jusqu'à engendrer de l'arrogance génétique dans ce XXIième siècle. Toutefois, les transformations encourent des pertes économiques inconsidérables dans la totalité de l'environnement. Un facteur qui, à l'apogée du numérique, se construit sans détail mais avec exactitude dans les procédés humains.
    Truong Anthony 

  • Coronavirus, Le Crève Cœur

    Corona1 1

    Les dimensions globales de la pathologie Covid-19 sont moindre mais elles causent beaucoup de dégâts dans la vie des hommes. Le globule Covid-19 est un noyau pandémique qui se propage au contact humain et se développe dans des conditions de refroidissement climatique.
    Il gèle la respiration et provoque des syndromes de la fièvre grave. Il en suppose qu'avec le temps et l'insouciance, les hommes l'appréhendent très mal au vue de provoquer des crises sanitaires internationales.
    Ces crises sanitaires internationales engendrent d'autres crises telles que l'économie ou encore la politique jusqu'à rendre fou la moralité cognitive des hommes.
    Cela fait près d'un an que le virus a fait son apparition en Chine et que sa propagation s'est répandue dans le monde. On compte désormais 53 282 000 millions de cas confirmés et 34 395 000 de cas rétablis pour 1 302 000 décès du fait à la mortalité de la pathologie.
    Cependant, la science est en voie de trouver un remède mais il est encore trop tôt ou incertain de souscrire encore à un quelconque vaccin au fait de la gravité de la maladie.
    Le crève coeur parachève son oeuvre dans toute sa globalité.
    Truong Anthony
     

  • Coronavirus, Un Sursaut Epidémiologique

    Corona1

    Voilà déjà dix mois que le virus s'intronise sur le globe terrestre et fait des ravages chez les humains. A présent, il y a 33 000 000 de cas infectés et confirmés, 1 000 000 de décès dus à une inflation épidémiologique et 23 000 000 de cas guéris grâce à la prévention menée contre le virus. 
    Ce n'est pas seulement une histoire d'état mais aussi une gravité scientifique qui pourchasse l'existence humaine. Le coronavirus est une première médicale dans l'histoire de l'humanité, il est à la fois inconcevable qu'il fasse parti de la vie et de l'existence humaine. Cependant, ce sursaut épidémiologique apparaît plus que menaçante au vue de sa ténacité à faire et à causer du tort à l'espèce humaine.
    Ce n'est plus une montagne qui s'affale sur un territoire du globe mais un ressort organique dont le mécanisme enraille l'économie mondiale. Cette affaire ne relève plus de l'ordre médical mais de la science elle-même qui s'efforce de comprendre la raison qui amène le virus à pousser autant d'inflations à l'échéance humaine.
    Bref, l'invisibilité de la maladie est un danger pour les humains et la visibilité des morts reste insensée au vue de sursauter d'avantage dans ce paradoxe épidémiologique et scientifique. 
     
    Truong Anthony